Commission permanente du 17.11 : Des économies sur le dos des territoires et des plus précaires :

Nantes, le 17 novembre 2023

Lors de cette commission permanente, notre groupe était représenté par Sabine Lalande et Gaëlle Rougeron. Parmi les sujets marquants, la création d’un projet de santé environnementale, le coup de communication de la majorité aux dépens des territoires, 1,8 millions d’euros pour la deuxième édition du Big Bang de l’emploi ou encore 15 000 € d’aide pour une organisation flirtant très régulièrement avec des mouvements identitaires et d’extrême droite.

Nos principales interventions

Santé environnementale, un changement de cap de la majorité qui va dans le bon sens

Après avoir refusé en juin 2022, notre amendement proposant la création d’une branche dédiée à la santé environnementale, visant entre autres à l’identification des risques environnementaux sur le territoires, la majorité acte une aide de 48 000 € pour le développement d’un projet sur ce sujet par l’Observatoire Régional de Santé.

Big Bang de l’emploi : la majorité pas refroidie par le fiasco de la première édition

Bien que la première édition du Big Bang de l’emploi se soit soldée par l’annulation de 2 des 5 journées initialement prévues, la majorité persiste et signe une aide de 1,8 millions d’euros pour une deuxième édition. Cette aide intervient alors que nous sommes toujours dans l’attendre d’un bilan chiffré et complet de la première édition.

Tarification solidaire dans les transports : des économies sur le dos des plus précaires ?

Jusque là bénéficiaires d’une réduction de 75% sur les transports régionaux, les demandeurs d’emploi ou d’asile vont désormais devoir justifier de revenus inférieurs à 401€/mois pour bénéficier de la même offre. Dans le cas où leurs revenus dépasseraient ce seuil (tout en restant inférieurs à 810€/mois), la réduction appliquée ne serait plus que de 50 %. Cette décision va pénaliser financièrement les personnes les plus précaires au lieu de les accompagner pour faciliter leur mobilité et leur redonner du pouvoir d’achat.

Une opération marketing qui va coûter cher aux communes

La majorité prévoit de réduire de 98 millions d’euros le total des aides dédiées aux communes dans le cadre des contrats de territoire 2026. En plus de voir les aides baisser, les communes devront également s’acquitter de panneaux pérennes à afficher dès lors que la Région aura soutenu financièrement un gros projet d’investissement.

15 000 € pour une soirée flirtant avec des réseaux d’extrême droite ?

Dans le cadre d’une subvention à destination de l’association « La nuit du bien commun », nous avons demandé à la majorité de se positionner quant à la proximité idéologique avec l’extrême droite de certains responsables de cette organisation. La réponse fût brève « circulez, il n’y a rien a voir ».